Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Seattle


Bien plus qu’un simple port…

La ville aux sept collines fait preuve d’une belle vitalité économique, artistique et architecturale. Cette cité portuaire aux allures de grande île possède un fort capital de séduction.
Plantée au bord du Pacifique à moins de 200 kilomètres de la frontière canadienne, Seattle est une cité portuaire dont la configuration ressemble à celle d’une grande île. Elle est parsemée de petites montagnes qui lui ont valu le surnom de « ville aux sept collines ».
  
Depuis le centre-ville de Seattle, on aperçoit le Mont Rainier et les neiges éternelles des Cascadesla chaîne de montagnes qui divise l’état de Washington en deux.
  
Seattle est un centre industriel et technologique majeur, qui entretient des rapports commerciaux étroits avec l’Asie. La ville possède d’ailleurs le troisième plus grand quartier chinois (Chinatown) d’Amérique du Nord, récemment rebaptisé International District. Elle est la ville natale de Bill Gates (le fondateur de Microsoft), elle abrite le siège de Starbucks (le réseau de café) et a vu se créer des groupes de musique comme Nirvana, Pearl Jam et la mode grunge, en général. C’est aussi ainsi qu’est née la légende de Seattle
  
Une visite de Seattle commence logiquement par Pionner Square, le quartier historique : les plus anciens bâtiments de la ville, certains datant de la fin du XIXe siècle, y sont réunis. Avec ses rues pavées, ses œuvres d’art urbain et ses restaurants branchés, Pioneer Square a su attirer de nouveaux habitants, en particulier des architectes et des artistes.
   
Sur Occidental Avenue South, les bâtisses datant de la fin du XIXe siècle abritent des boutiques d’antiquités, des galeries d’art et des cafés sympathiques.
 
Au centre du quartier, Pioneer Place se reconnaît aisément grâce à l’énorme totem qui trône au milieu (une réplique de celui qui a été volé aux Indiens Tlingits dans les années 1890) et au buste du chef indien Sealth, dont le nom a inspiré celui de la ville de Seattle. 
 
En face de Pioneer Place s’élève le Pioneer Building, un bâtiment de style victorien bâti après l’immense incendie de 1889 et qui est devenu l’une des fiertés architecturales de Seattle. Il occupe l’emplacement de l’ancienne ville de Seattle. Une visite guidée souterraine permet de découvrir les façades de la ville telles qu’elles étaient avant 1889, et de comprendre l’aménagement du quartier actuel, rehaussé pour se prévenir des nombreuses inondations provoquées par les fortes marées.
  
Situé près du port, Pike Place Market est l’un des rares marchés publics aux Etats-Unis. Fondé en 1907, il représente un emblème très fort de l’histoire de la ville et poursuit toujours son activité avec, chaque jour, une centaine de stands de produits de la mer, de fruits et légumes, et de bouquets de fleurs. On y mange dans des gargotes sympathiques. Le premier Starbucks café au monde est devenu une sorte de pèlerinage.
  
On ne peut pas dissocier Seattle et la Space Needle qui fut construite à l’occasion de l’exposition universelle de 1962. Haute de 182 mètres, cette tour au sommet en pointe renferme sous ses arches le Seattle Center relié au centre-ville par un monorail futuriste (pourtant conçu en 1962 !). Le Seattle Art Museum, repérable grâce à l’immense statue de forgeron posée devant sa porte, renferme entre autres une collection importante d’art amérindien.
  
Seattle est la ville de l’aviation : le Museum of flight en est la preuve. On visite aussi dans les faubourgs de la ville, les usines Boeing et le plus grand hangar du monde où sont assemblés les beaux oiseaux qui partent de Seattle pour sillonner le monde.
 
Site internet : www.seattle-tourisme.fr
 

à ne surtout pas rater