Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Lake Powell National Recreation Area


Comme une mer turquoise en plein désert

Vaste lac artificiel, Lake Powell se fond dans le parc de Glen Canyon à quelques kilomètres de Page. Avec 3200 km de littoral griffé de canyons colorés, il offre une escapade délicieuse après un séjour parmi les merveilles minérales mais étouffantes des déserts de l’Ouest.
 

Son exploration au fil de l’eau promet mille surprises. A commencer par la découverte d’une centaine de mini canyons qui s’enchevêtrent et narguent les visiteurs subjugués par ce superbe labyrinthe survolé d’arcs et passerelles en grès poli par le vent…

 

Naviguer sur le Lake Powell

 

C’est dans la baie de Wahweap, la plus grande marina du lac, que l’on peut louer canots, houseboats ou embarquer sur un ferry pour une visite des canyons. Pour la location des petits bateaux à moteur, aucun permis n’est exigé. Tant mieux car c’est vraiment la plus belle manière de se faufiler dans les gorges étroites qui débouchent sur des criques paradisiaques frangées de petites plages propices à la baignade et aux pique-niques. Naviguer dans les canyons peut s’avérer délicat dans certains défilés à peine plus larges que les bateaux. Pour éviter de se perdre, les marins d’un jour peuvent utiliser Navajo Mountain (3170 m) comme mer !
 
 
Rainbow Bridge, une merveille naturelle
 
Le Lake Powell abrite des arches splendides sculptées par les eaux et le vent, telles que Stevens Arch, Coyote Bridge ou La Gorce Arch. Mais c’est dans la partie orientale du lac que se dresse le merveilleux Rainbow Bridge, un des ponts naturels les plus achevés que la nature ait créé (83 m de portée sur 87 m de haut). Les marcheurs peuvent entreprendre sa découverte par deux longs chemins de randonnée à condition de retirer auprès des autorités navajos, un permis obligatoire. L’accès au site, sacré pour les Indiens, est en effet extrêmement contrôlé par la tribu qui l’appelle « Arc-en-ciel de pierre ».
 
Ce lac immense procure tant d’agréments, qu’hôtels, camping et lodges permettent de se poser quelques jours et d’en profiter pour aller découvrir une autre merveille du territoire Navajo, Antelope Canyon. (Veillez à réserver les hébergements longtemps à l’avance en été car le site est bondé). La petite ville de Page, la plus proche de Lake Powell, constitue aussi une étape agréable et tout à fait insolite avec sa grand-rue flanquée d’innombrables églises et temples.
 
Site internet : www.lakepowell.com