Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Bryce Canyon National Park


Une armée de géants de pierre

Au nord de l’état de l’Utah, ce site fascinant de 145 km² est organisé en arc-de-cercle. Flèches roses, crêtes pourpres se serrent les unes contre les autres à l’image d’une armée pétrifiée. C’est en tous cas ce que croyaient fermement les Indiens Païutes, habitants d’origine de Bryce Canyon, qui voyaient en ces formations rocheuses des personnes changées en pierre par des dieux en colère. Ils les appelaient des Hoodoos.
  
Ces étonnantes statues de grès sont en fait dues à l’apport d’une épaisse couche de sable par le vent, puis du long et irrégulier travail de l’érosion qui permet aujourd’hui d’admirer ces incroyables sculptures multicolores. Le nom du canyon lui vient de la famille Bryce, des colons Mormon originaires d'Ecosse qui s'installèrent dans la vallée au XIXe siècle.
  
  
Des balades pour tous les randonneurs
  
Des sentiers de randonnées pédestres serpentent à travers le parc, le long du plateau et en bas dans le canyon, parmi les formations rocheuses imposantes en forme de tours.
  
Ces nombreux sentiers sont fléchés selon les niveaux, depuis le Bristlecone Loop Trail, petite balade facile d’une heure de marche au départ de Rainbow Point jusqu’à certains parcours plus ardus, comme le Fairyland Loop Trail qui affiche près de 300 mètres de dénivelé et 13 km de longueur. Ces marches d’une demi-journée demandant plus d’entraînement. Le site se situe à 2400 mètres d’altitude et l’arène de pierre est profonde de 300 mètres. Il peut donc y faire très chaud dans la journée, mais aussi très froid dès que le soleil se cache !
  
Il est tout à fait possible de faire le tour des points de vue en voiture, sur une route de crête d'une trentaine de kilomètres. Les treize points d'observation sont facilement accessibles, permettant d'admirer le formidable paysage et de photographier sous toutes les coutures les géants de pierre dont les contours semblent changer avec la lumière. Ne pas rater le Natural Bridge : Une arche naturelle creusée dans le grès par l'érosion.
  
Une des grandes spécialités de Bryce est aussi http://www.office-tourisme-usa.com/etat/utah/visite-de-bryce-canyon-ntl-park-chevalla visite du canyon à cheval.
 
A la belle saison, un service de navettes dessert les principaux amphithéâtres le long du flanc Ouest. Egalement au programme : rodéo en soirée, spectacles de cow-boys, survol du site, VTT et pistes de ski de fond en hiver en périphérie du parc.
 
Un hôtel se trouve à l'intérieur de Bryce Canyon mais on trouve des motels à l’entrée du parc et dans les petites villes voisines.
  
Site internet : www.nps.gov/brca