Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Oak Alley Plantation


Bien plus qu’une simple demeure

Construite à l’époque où le commerce du sucre était une industrie florissante entre La Nouvelle Orleans et Baton Rouge, Oak Alley est l’une des rares plantations à avoir aussi bien résisté aux ravages du temps et à avoir conservé son faste d’antan.
  
Elle est située à « Vacherie », ça ne s'invente pas… Son histoire a commencé vers 1700 lorsqu’un colon français construisit une petite maison de pionnier devant laquelle il planta une allée de 28 chênes (qui ont aujourd’hui une envergure de 50 mètres), formant une élégante avenue de 400 mètres de long menant au Mississippi. Vers 1830, la petite maison était remplacée par une demeure plus prestigieuse à l’initiative d’un riche planteur de canne à sucre, membre d’une célèbre famille créole. Puis elle est passée entre les mains de nombreux propriétaires qui n’en ont pas toujours pris soin… Oak Alley a été restaurée en 1925 mais son aspect original a été conservé et inspire beaucoup d’admiration et de respect. Elle est d’ailleurs très certainement la plantation la plus photographiée de Louisiane !
  
  
Une demeure imposante de style grec
  
Oak Alley n’est pas seulement un lieu d’habitation. C’est un endroit majestueux au bord du Mississippi, chargé d’histoire. Un lieu d’une folle élégance avec son allée de chênes tricentenaires et ses jardins ombragés où les visiteurs peuvent se promener. Tel un temple grec, cette demeure entièrement entourée d’un balcon de 4 mètres de large est soutenue par 28 colonnes (autant que de chênes). Les portes et les fenêtres mesurent 5 mètres de haut pour favoriser l’aération et les murs font 40 cm d’épaisseur pour empêcher la chaleur torride de l’été d’entrer à l’intérieur. Ecolo avant l’heure !
  
Oak Alley a vu se succéder de nombreux tournages de films et même le jeu vidéo Sims s’est inspiré de ses bâtiments. Des visites sont organisées tous les jours pour découvrir l’intérieur de la plantation entièrement décorée de meubles Louis-Philippe, en compagnie de guides habillées en robes à crinoline. Elles racontent volontiers que la plantation s'appelait "Bon séjour" avant d'avoir son nom actuel, et qu’un esclave du nom d'Antoine, jardinier spécialiste des greffes, y créa une noix de pécan à la coque si fine qu'on pouvait la casser d'une seule main.
  
La propriété comprend un restaurant et des bungalows pour les visiteurs qui souhaitent passer une nuit sur place. Il est donc possible de dormir sur place à Oak Alley, tout comme à Houmas House et Nottoway Plantation.
  
Site internet : www.OakAlleyPlantation.com