Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Yosemite National Park


Un temple de la nature sauvage

Seulement 1 % de la superficie du parc de Yosemite peut être visité ! Difficile à croire quand on sait l’immense succès de fréquentation dont peut s’enorgueillir ce parc si célèbre, au cœur de la Sierra Nevada. Sans doute est-il très couru parce qu’il propose quatre parcs en un seul. Ouvert toute l'année, chaque saison incarne un parc différent tant les activités sont innombrables. Ses chutes d’eau et ses dômes granitiques spectaculaires attirent chaque année des milliers de randonneurs et de grimpeurs venant du monde entier.
 
Situé à 3h30 de route de San Francisco et à 6h de Los Angeles dans la Sierra Nevada, Yosemite National Park s’étend sur 3079 km². Il est le deuxième plus ancien parc de l’histoire américaine après Yellowstone et le troisième en dimensions de la Californie. L’UNESCO l’a d’ailleurs inscrit en 1984 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité.
 
Ce parc de haute montagne protège une vallée glaciaire encadrée de hautes falaises polies et de formation rocheuses exceptionnelles, ponctuées de lacs et de cascades. Ces dernières, telles les Yosemite Falls qui se fracassent du haut de leurs 740 mètres de hauteur, ou la romantique Bridalveil Fall qui se déploie comme un voile de mariée, sont spécialement vertigineuses à l’époque de la fonte des neiges et des glaciers.   
 
Sujets au vertige, accrochez-vous : les sommets se bousculent ! Le point culminant du parc, situé au Sud-est, est le Mont Lyel, à 3997 mètres d’altitude. A l’Est, on dépasse aussi les 3500 mètres d’altitude comme le Mont Clark (3780 m), le Petit Peak (3539 m) ou le Price Peak (3515 m). Le plus beau panorama sur la vallée de Yosemite, en été, est sans conteste celui de Glacier Point. Perché sur une falaise, il domine la vallée de Yosemite de plus de 900 mètres de haut. On y arrive facilement en voiture en été, mais l’hiver, on chausse les raquettes !
 
  
Une faune et une flore d’exception
 
Autre prétexte à lever la tête : les séquoias géants. La plus grande concentration se trouve à une heure au sud de la vallée à Mariposa Grove. Une autre forêt, à Crane Flat, abrite des groupes de ce colosse. Le plus ancien est le séquoia Grizzly, âgé de 2700 ans !  La faune y est également très riche. L’ours noir s’y promène mais on peut aussi y apercevoir des coyotes, des biches, des adorables marmottes, et quelque 135 espèces d’oiseaux, surtout si l’on décide de camper dans le parc (à réserver longtemps à l’avance).
 
Yosemite National Park est une destination de prédilection pour les adeptes du trekking, de l’escalade et du ski. On peut aussi y pratiquer l’alpinisme, les sports d’eaux vives, le canyoning, la pêche, se baigner, circuler à vélo ou explorer les 1280 km de sentiers de randonnées. Les contemplatifs se contenteront d’observer les étoiles, au plus près de la voûte céleste…
 
Site internet :
http://www.visitcalifornia.fr/Must-Sees/Savourez-lete-sous-les-etoiles-au-Parc-de-Yosemite/
www.nps.gov/yose