Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Sacramento


En souvenir de la Ruée vers l’Or

La capitale de la Californie possède un charme discret qui trouve son origine dans un passé mouvementé et s’exprime dans son architecture, ses quartiers historiques et ses musées.
Plantée au nord-est de San Francisco, à l’intérieur des terres, Sacramento a été fondée en 1848. A la période de la Ruée vers l’Or, elle représentait une base commerciale et un centre agricole de première importance. La construction du chemin de fer en 1855 favorisa également sa croissance, et en 1856, la ville devint le terminus du premier chemin de fer transcontinental.
   
Affublée de nombreux surnoms comme « Sacto », « Sac », « River City » ou encore « Sacratomato », cette capitale d’état n’est pas un pôle touristique majeur. Néanmoins, elle bénéficie d’un agréable climat de type méditerranéen et abrite quelques sites intéressants, à commencer par le Capitole, Fort Sutter. Datant de la période charnière entre appartenance mexicaine et américaine, ce monument fut construit de 1860 à 1874 dans un style néoclassique.
    
Sacramento possède également une vieille ville au fascinant décor western, presque entièrement d’époque. 
    
Les musées y sont légion et consacrés à l’histoire (musée militaire de l’État de Californie, musée historique californien de la Fonderie, musée du Capitole, Leland Stanford Mansion State Historic Park), à l’art et à l’ethnologie (musée de Californie, musée indien de l’état de Californie, Crocker Art Museum) ou encore aux transports (musée de l’aérospatial, musée du chemin de fer de Californie). 
    
La ville organise également un festival de cinéma français. Le Community Center Theatre accueille enfin les représentations du Ballet de Sacramento.
  
Site Internet : http://www.visitcalifornia.fr/Inside-Scoops/Sacramento-Promenade-dans-les-rues-historiques/

à ne surtout pas rater