Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Palm Springs


Un mirage moderniste au milieu du désert

A deux heures de voiture de Los Angeles, cet oasis du désert de Mojave fut après-guerre le refuge des stars d'Hollywood. Aujourd’hui, la capitale du glamour est devenue le paradis du golf dans un cadre vintage. Une vie décontractée au coeur du désert !
La région de Palm Springs inclut les villes suivantes : Cathedral City, Desert Hot Springs, Indian Wells, La Quinta, Coachella, Indio, Palm Desert et Rancho Mirage.
 
Oasis dans le désert de Californie, Palm Springs est une ville mythique du comté de Riverside, un véritable écrin de verdure au cœur de la vallée de Coachella. Seulement 170 kilomètres et deux heures de voiture la séparent de Los Angeles par l'Interstate. Cette proximité et les « 354 jours de soleil par an» enregistrés sans faillir ont attiré des années 20 aux années 60, la crème des stars Hollywoodiennes. Au milieu de ce désert à la luminosité aveuglante, elles se faisaient construire des haciendas de style colonial espagnol et surtout des maisons modernistes par de jeunes architectes au nom alors inconnu : Lloyd Right, Frey, Neutra… Ces incroyables réalisations font aujourd’hui la richesse architecturale de la ville dont l’ambiance semble figée dans le temps.
   
Alors que les stars s’étaient envolées vers d’autres cieux, la mode du vintage qui avait déjà remis Miami sur le devant de la scène a lancé la réhabilitation de Palm Springs. Aujourd’hui, on explore Chino Canyon, un quartier accroché à flanc de colline qui fut le laboratoire d’expérimentation de cette aventure du modernisme. On visite les maisons des stars de l’architecture et surtout, on les loue ! « Twin Palms », par exemple, est celle où vécurent Frank Sinatra et Ava Gardner…
   
Plusieurs hôtels mid-century vous embarquent également pour ce voyage dans le temps. En plein centre-ville, ils arborent la rituelle piscine au milieu d’un patio et le mobilier coloré des années 50.
    
La géométrie de la ville est simple et il facile de la parcourir à pied. Toute l'activité se concentre autour des deux artères principales où pullulent les boutiques vintage, les galeries d'art et les antiquaires spécialisés. La saison la plus touristique s'étale de janvier à mai, lorsque la température est la plus douce.
    
Les environs de la ville méritent aussi la visite, notamment les Indian Canyons, anciennes terres des Indiens Cahuillas. De nombreuses balades sont organisées au sein de ces paysages riches en couleurs. Le téléphérique escaladant les San Jacinto et Joshua Tree National Park offre une vue impressionnante sur cette mosaïque et sur les 120 parcours de golf manucurés dont le vert tranche avec le sable du désert et le pourpre des canyons.
    
Site internet : http://www.palmspringsoasis.com/
 

à ne surtout pas rater